L'IMMEUBLE

Dans le quartier Thiers, une dynamique engagée en matière d’habitat est complétée par un projet urbain d’envergure : projets structurants autour des gares Thiers et sud et actions de proximité visant à attirer des nouveaux résidants : réhabilitation des logements, requalification des espaces publics, équipements et commerces.

Le projet le Malaussena se situe au cœur de ce quartier, il est desservi par le tram, à 1 station de la place Massena, 2 stations du centre historique et de la promenade des anglais. Cet ensemble immobilier bourgeois du début du siècle est caractéristiques, avec des modénatures riches, des façades rythmées par de larges ouvertures, des balcons sur rue et donnant au sud sur une cour intérieure que nous allons végétaliser.

Nous allons y restaurer 48 appartements en réalisant une surélévation d’un étage, la création d’un nouveau bâtiment, une réhabilitation des appartements, une valorisation des parties communes accompagnées de la pose d’ascenseur vitré et d’une végétalisation de la cour intérieure.

Un soin particulier sera apporté à la mise en lumière et en couleur de cet ensemble immobilier qui promet d'être une des belles adresses de l'avenue Malaussena.

LE QUARTIER D'AUJOURDHUI

Le quartier Libération, prolongement direct de l’avenue Jean Médecin, est un quartier bourgeois en plein essor qui a connu un renouveau ces dernières années. Réputé pour son animation, il est pourvu de nombreux restaurants, cafés, épiceries fines ; mais surtout d’un grand marché à ciel ouvert regroupant plus de 120 étals offrant quotidiennement de nombreux produits locaux de qualité.

La gare SNCF Thiers, principal pôle ferroviaire de Nice-Côte-D’Azur avec plus de 8 millions de voyageurs par an (11 millions attendus d’ici 2020), est au coeur d’un vaste plan de réaménagement urbain. En effet, située en plein centre de Nice, la gare Thiers est la première image que la ville donne d’elle-même. Il est donc important d’offrir une image à la hauteur du territoire niçois et de répondre aux futurs enjeux de déplacement notamment avec l’arrivée des liaisons rapides (Gênes en 2018 et Paris en 2023), le renforcement des TER et le développe-ment du réseau de tramway.

L’objectif premier de la requalification de la gare est de réaliser un véri-table pôle d’échange multimodal sur plus de 10 000m². Une 1ère tranche de travaux a été livrée fin 2015 concernant les services et les accès aux quais. Une 2nd tranche est prévue avec l’intégration d’un espace marchand rejoignant la ligne 1 du tramway d’ici fin 2019.

LE QUARTIER DE DEMAIN

Un projet de grande envergure est actuellement en cours dans ce quartier avec la création d’une liaison entre la gare et l’arrêt de tram, rue Jean Médecin, afin de gommer la frontière urbaine entre les 2 parties de la ville. Il sera matérialisé par la construction d’un bâtiment iconique taillé en forme de diamant (ensemble sculptural composé de béton, d’acier et de verre) sur 40m de hauteur.

Cet ensemble architectural est signé par Daniel Libeskind, auteur du Ground Zero à Manhattan et du Royal Ontario Museum de Toronto. Le bâtiment s’étendra ainsi sur 19 000m² soit 6 étages avec 7 000m² de commerce, 4 600m² d’hôtel, une salle de spectacle de 600m², 1 800m² de bureaux, 2 200m² de salle de fitness et un restaurant panoramique de 744m² pour un budget total de 80 millions d’euros.